24 Fév 2016

On attaque la forge de la lame, une fois que le lopin a été débité en petits morceaux.

On prend la section et on étire par rapport au besoin de la lame à frabriquer. C’est le début de la forge de la lame du couteau.

C’est le début de la forge de la pointe à 45° de chaque coté, de manière à comprimer toutes les fibres de métal vers la pointe du couteau, ce qui entraîne une solidité accrue au niveau de la pointe par rapport à une découpe à la meule.

On voit bien les deux pointes à 45°. Ensuite on adoucit la pointe, et on commence le début de la forge de la lame.

La pointe commence à prendre forme. Quelque chose de très important, l’enclume est toujours mouillé pour enlever les silicates, et puis on commence à étirer le tranchant.
Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-16

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-18

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-19

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-20

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-21

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-22