21 Déc 2015

Bienvenue Aux Forges de Saint Joseph et je vous présente dans ce premier article Thierry Raynal, le forgeron de Saint Joseph.

Dans le reportage d’entreprise,  j’aborde tous les thèmes de l’entreprise : la photographie du processus de fabrication, la photographie des objets finis ou en cours de fabrication et bien sûr la mise en situation des personnes participant à ce processus.

Ici donc quelques photos de Thierry Raynal pour illustrer son travail remarquable. D’autres articles suivront pour montrer le processus de fabrication qui commence avec le minerai de fer pour se terminer avec des merveilleux objets tranchants.

Dès la deuxième photo , c’est la mise en place de la trousse où on voit tomber le borax qui se trouve entre les plaques pour éviter l’oxydation du métal l’un contre l’autre, et c’est pour faciliter la soudure.

Cette opération sera recommencé en période de chauffe.

Ensuite, il y a une soudure à l’arc pour solidariser toutes les pièces de métal qui dont déjà feuilletées, avant l’empilage qui a été choisi pour donner des desseins  dans le feuilletage.

Après il y a la soudure du trainard avant la mise à feu. Le trainard c’est un morceau de fer à béton qui permet de tenir et de maintenir, avec la pince.

En suivant, on peut voir la mise au feu et retour avec le borax pour éviter l’oxydation du métal, et faciliter la soudure.

En continuant il y a le recalage des petites plaquettes, à cause du damas un peu complexe et des plaquettes dans tous les sens. Certaines avaient bougé un petit peu, mais maintenant qu’il est chaud on les recale et on les retape au marteau de manière à solidariser l’ensemble. Il faut qu’il y ait un maintient assez homogène, de façon à ce que rien ne sorte au moment de la soudure.

Après le passage au feu, il y a le passage au pilon pour étirer la pièce, et confirmation de la soudure.

On reconfirme la soudure, et on continue à étirer la pièce au marteau pilon.

On commence à étirer le lopin, on fait une vérification des soudures.

Ce lopin est tiré en carré, et il est torsadé. Ensuite il est étiré à plat au marteau pilon. Mais qu’est-ce qu’il fait chaud? A bientôt pour la 2ième partie.

 

Articles Blog (1 sur 1)-7

 

Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-2 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-3 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-6 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-7 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-8 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-9 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-10 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-11 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-12 Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-13Articles Blog (1 sur 1)-6 Articles Blog (1 sur 1)-5 Articles Blog (1 sur 1)-4 Articles Blog (1 sur 1)-3 Articles Blog (1 sur 1)-2 Articles Blog (1 sur 1) Les forges de Saint Joseph (1 sur 1)-14